L´île continent de Madagascar

 

Madagascar se situe entre 12 et 26 degrés de latitude sud de la côte sud-est de l’Afrique, l’éloignement le plus court est de 400 km. Sa taille correspond à celle de la France. La longueur de l’île est de 1580 km, la largeur au maximum de 580 km, la circonférence par la côte est de 5000 km. Vous pouvez trouver une carte de l’île (100k) en cliquant ici.

img023Il y a 100 millions d’années que Madagascar s’est détachée du continent africain. Par la suite, la faune et la flore se sont développées de manière indépendante. C’est ainsi qu’aucune des races connues de singes n’est présente sur Madagascar, permettant ainsi aux demi-singes (lemuriens) de survivre et de développer d’autres races. Environ la moitié des races de caméléons qui existent au monde vivent à Madagascar. Il y a aussi 3000 sortes de papillons, entre autres le plus gros, la comète d’une envergure de 25 cm.

La flore est caractérisée par une très grande diversité et la plus grande partie n’a pas encore été étudiée. Les représentants les plus célèbres sont les plantes succulentes (Baobabs) du sud et de l’ouest, mais aussi les 1200 espèces d’orchidées connues. De nombreuses plantes contiennent des principes actifs et font l’objet d’un intérêt de plus en plus croissant des entreprises pharmaceutiques occidentales.

L’île de Madagascar est habitée depuis environ 1000 apr. J.C.. La population possède non seulement des traits caractéristiques africains, mais aussi asiatiques et les scientifiques ne savent pas, comment un peuple a pu venir, il y a 1000 ans, des actuelles Indonésie et Malaysie. Soit en franchissant les mers avec l’aide de l’Alizé, soit en passant par les côtes de la Thailande, de l’Inde, de l’Orient et de l’Afrique.

Les premiers visiteurs européens sont venus vers 1500, bien qu’il s’agissait la plupart du temps de pirates. Après les Portugais, les Français essayèrent de s’installer sur l’île à partir du 17ème siècle, mais, ayant échoué, ils se retirèrent. Au 17ème siècle commença un processus de réunification des différentes peuplades entamé par le roi Adrianampoinimerina, puis par son fils Radama I et enfin avec l’aide des Européens.La nouvelle Reine, Ranavalona I, fit demi-tour, chassat les Européeens et cessa toute relation diplomatique avec eux. Les Français réagirent par une intervention militaire. Les batailles ont abouti à la colonisation de l’île en 1895.

Après la 2ème guerre mondiale, le mouvement démocratique se développa et en 1960 De Gaulle déclara l’indépendance. Le premier président social-démocrate et anti-communiste était Philibert Tsiranana de 1965 à 1970. Après des soulèvements et un référendum, la „République démocratique de Madagascar“ a été créée en 1975 sur le modèle socialiste. Cette République dura jusqu’en 1993 et fut relayée par la troisième république démocratique.

L’économie a souffert des nationalisations de 1975 et a pu retrouver un nouvel élan à la fin des années 80, lorsque l’Occident gagna en influence. Les exportations les plus importantes sont le café, la vanille, les clous de girofle, le poisson et les crevettes, le sucre, le sisal, le tabac, le cacao, le bois, le poivre, le chrome et le graphite.

Le tourisme tient un rôle de plus en plus important avec 150.000 arrivées en 2000. On espère que ce chiffre monte 14-20% par an. Pourtant, il ne s’agira pas de tourisme de masse, même si certaines gens trouvent que sur Nosy Bé, il y a déjà trop de monde. Dans les petites villes, on est le plus souvent à l’abri du tourisme.